Cathy Lemer

Pourquoi un parcours de Mentorat par les 11 compétences

photo Cathy site mentorJe suis devenue membre d’ICF en 2003 dans un souci de laisser le soin à un label de me conférer une légitimité que je ne ressentais pas encore. Je pensais, avec sincérité, que la mention  » membre d’ICF France » allait tout simplement me permettre de me sentir plus armée pour vendre des prestations de coaching. Si cet aspect des choses s’est avéré exact, le véritable résultat de cette mention au bas de ma signature mail à été avant tout de rentrer dans un processus de perfectionnement permanent de ma pratique, soucieuse d’être conforme aux exigences de l’association qui m’accueillait comme membre.

J’ai passé pas mal d’années à maîtriser des outils qui m’avaient été enseignés, jusqu’à me libérer des outils. Et à travailler les questions éthiques à travers le code de déontologie jusqu’à me sentir légitime et aguerrie sur ces sujets. Ce n’est qu’après avoir (presque) épuisé ces sujets que je me suis penchée sur les 11 compétences et qu’un nouveau champ d’expérimentation et d’affutage de ma pratique s’est ouvert à moi.

C’est bien parce que je pense avoir fait ce chemin à contresens que je m’inscris aujourd’hui dans une démarche de mentorat qui se base sur l’analyse et l’appropriation des 11 compétences du coach. En effet, les outils comme la déontologie sont intimement liés aux compétences … les outils sont un des moyens de mettre en œuvre les compétences, la déontologie cadre quant à elle leur exercice.

Aujourd’hui travailler ces / ses compétences, une à une, c’est à mes yeux :

  • poser un diagnostic qui permet de se fixer un plan de développement professionnel
  • déterminer ses points forts pour en tirer satisfaction et pouvoir s’appuyer sur eux
  • déterminer ses points d’amélioration pour augmenter son plaisir et son efficacité dans l’accompagnement
  • rendre concrète et opérationnelle l’envie de bien remplir sa mission

Je vois énormément de jeunes coachs désireux de peaufiner leur pratique, de mieux servir leurs clients et de le faire avec plus de sérénité. Et parmi eux, un grand nombre ne savent pas quelles actions concrètes mettre en place pour atteindre cet objectif. C’est à mon sens à eux que ce programme de mentorat est destiné et je serais heureuse de participer à cette belle évolution.